Déficit foncier | Chambre de Paris
PVDMCreated with Sketch.

Déficit foncier

Lorsque l'on enregistre plus de charges que de recettes dans la même catégorie d'actifs (ici l'immobilier), on peut imputer ces dépenses (résultat négatif) sur ses revenus fonciers ou sur son revenu global. Les charges déductibles sont les dépenses d’entretien, de réparation, les charges de copropriété, les primes d’assurance, les impôts et taxes…L’imputation sur le revenu global des charges autres que les intérêts d’emprunt s’effectue dans une limite annuelle et globale de 10 700 euros. Le surplus éventuel de déficit et les intérêts sont imputables sur les revenus fonciers (et sur les 10 années suivantes)

A surveiller : si le montant brut des loyers (en non meublé) ne dépasse pas 15 000 euros/an, on n’applique pas de déficit mais le régime du micro foncier. L’administration applique un abattement forfaitaire de 30% pour l’ensemble des charges.