PVDMCreated with Sketch.

Volumes et prix à fin août 2019

mis à jour le

Conjoncture immobilière francilienne en août 2019 : Une activité toujours soutenue et des prix un peu plus calmes

Pas de pause estivale pour l’activité immobilière

Volumes immobilier paris 2019L’activité immobilière est restée extrêmement soutenue cet été. Dans la continuité des mois précédents, les volumes de ventes continuent de progresser avec 55 780 logements anciens vendus en Ile-de-France de juin à août 2019, en hausse de 12% par rapport à la même période en 2018.

La progression atteint 32% (soit plus de 13 500 logements supplémentaires) par rapport à la moyenne des 10 dernières années. Le mois de juillet 2019 a été particulièrement dynamique.

La bonne tenue de l’activité est généralisée à l’ensemble des secteurs géographiques du Grand Paris. La poussée des ventes est un peu plus forte pour les appartements (+14% lorsque l’on compare juin-août 2019 à la même période en 2018) que pour les maisons (+10%). Le marché des appartements de Grande Couronne, qui offre des produits à prix encore accessibles avec une offre abondante, a une nouvelle fois très bien tiré son épingle du jeu. Les ventes d’appartements en Grande Couronne ont augmenté de 23% en un an.

Pour les mois suivants, les perspectives d’activité restent encore très bien orientées, avec des acquéreurs motivés et des taux d’intérêt toujours exceptionnellement attractifs. Les premiers résultats des notaires du Grand Paris laissent augurer un très bon mois de septembre, avec des progressions des ventes qui se prolongeraient à un rythme équivalent.

 

Un automne un peu plus calme en termes de prix

Volumes immobilier paris 2019En Ile-de-France, en un an, d’août 2018 à août 2019, le prix des logements anciens a encore augmenté de 3,8%. La hausse annuelle des prix reste plus forte pour les appartements (+4,4%) que pour les maisons (+2,3%).

Les prix continuent à augmenter à Paris à un rythme heureusement un peu moins soutenu qu'initialement prévu. Le cap des 10 000 € le m² n'a été atteint qu'en septembre 2019 (au lieu de août qui avait été anticipé). D’après les prix issus des avant-contrats des notaires du Grand Paris, le prix au m² devrait avoisiner 10 200 € en décembre 2019 dans la Capitale. Compte tenu des hausses passées, la croissance des prix serait alors de 6,8% sur l'année 2019.

En Ile-de-France, le prix des appartements devrait augmenter de 5,8% en un an, avec une hausse de 5,7% en Petite Couronne et de 2,7% en Grande Couronne.

Pour les maisons, un tassement des prix est attendu dans les prochains mois. Ce mouvement est très habituel et lié à cette période de l’année. Après la poussée des prix durant l’été, où les ménages se hâtent de réaliser leur acquisition pour déménager avant la rentrée scolaire de septembre, les tensions sur les prix se relâchent ensuite.

En banlieue, le prix des maisons anciennes devrait baisser de 2,3% en 3 mois. En un an, en revanche, le prix des maisons n’évoluerait pratiquement pas.

 

Les statistiques sont calculées sur les ventes observées sur 3 mois (août correspond à la période allant de juin à août).

Télécharger le communiqué de presse du 31 octobre 2019