PVDMCreated with Sketch.

Marché immobilier à Paris : les chiffres à connaître

Selon les Notaires de Paris – Ile-de-France, l’activité immobilière francilienne est restée dynamique au 2e trimestre 2016, dans la lignée des trimestres précédents. Une nouvelle fois, la fluidité du marché retrouvée doit beaucoup aux taux d’intérêt...
Selon les Notaires de Paris – Ile-de-France, l’activité immobilière francilienne est restée dynamique au 2e trimestre 2016, dans la lignée des trimestres précédents. Une nouvelle fois, la fluidité du marché retrouvée doit beaucoup aux taux d’intérêt exceptionnellement attractifs dont ont bénéficié les acquéreurs. Comme dans toute la Région, quelques tensions sur les prix sont aujourd’hui constatées à Paris, où les prix, déjà à un niveau élevé, devraient continuer à légèrement progresser dans les prochains mois.
►8.100 euros le m² à Paris en moyenne
Dans la Capitale après avoir oscillé autour de 8.000 € le m² pendant les 6 derniers mois de l’année 2015, le prix moyen a augmenté de 1,1% du 1er au 2e trimestre 2016, où il a atteint 8.100 € le m² (soit une hausse de 2,6% en un an).
► 7 arrondissements parisiens au-dessus des 10.000 euros/m²
Alors que le prix moyen au m² dans la Capitale est de 8.100 euros/ m², 7 arrondissements parisiens voient leur prix dépasser la barre des 10.000 euros/m² (les 1er, 3e, 4e, 5e, 6e, 7e, et 8e), dont 3 dépassent même les 11.000 euros/m² (4e, 6e et 7e arrondissements).
Il est de plus en plus fréquent que des biens immobiliers soient vendus à 20.000 euros/m² dans les arrondissements les plus chers de la Capitale, notamment dans le 6e.
Au 2e trimestre 2016, les 2 biens les plus chers vendus à Paris atteignaient 30.000 euros/m².
► 2 arrondissements sous la barre des 7.000 euros/m²
Les 2 arrondissements les moins chers de la Capitale connaissent encore des prix inférieurs à 7.000 euros/m² : le 19e à 6.650/m² et le 20e à 6.830 euros/m².
L’écart des prix entre l’arrondissement le plus cher et le moins cher dans Paris est de 5.350 euros/m².
► 3 arrondissements échappent à la hausse annuelle des prix
17 arrondissements de la Capitale enregistrent des hausses de prix sur un an (entre +7,5% dans le 3e et +0,8% dans le 19e). Seuls les 2e, 10e et 16e arrondissements ont encore vu leurs prix baisser au 2e trimestre 2016.
►Le quartier le plus cher : Saint-Germain-des-Prés à 14.460 euros/ m²
Les quartiers les plus chers de Paris sont : Saint-Germain-des-Prés (6e), à 14.460 euros/m² ; Saint-Thomas-d’Aquin (7e), à 13.330 euros/m², les Invalides (7e), à 12.520 euros/m², et les Champs-Elysées (8e) à 12.290 euros/m².
►Le quartier le moins cher : Pont-de-Flandre à 6.140 euros /m²
Tous les quartiers de Paris sont désormais au-dessus des 6.000 euros/m². Les quartiers les moins onéreux de la Capitale sont Pont-de-Flandre (19e), à 6.140 euros/m², La Chapelle (18e) à 6.210 euros/m², Amérique (19e), à 6.340 euros/m², suivi de La Goutte d’Or (18e), à 6.480 euros/m².
► Près de 3% de hausse annuelle des prix attendus fin octobre 2016
D’après les indicateurs avancés des notaires de Paris-Ile-de-France, l’inversion de tendance des prix se confirmerait dans les prochains mois, avec un prix au m² attendu à Paris à 8.260 € en octobre 2016 (+2,9% en un an). Pour rappel, le prix maximum atteint dans la Capitale était de 8.460 euros/m² mi-2012.
► 9.000 logements anciens vendus en 3 mois à Paris
Le marché immobilier parisien a confirmé son dynamisme au 2e trimestre 2016. 8.980 logements anciens ont été vendus dans la Capitale entre avril et juin 2016, soit une hausse de 13% sur un an. Paris rattrape donc son retard en termes d’activité, mais moins vite que le reste de la Région francilienne.
► Près de 9% des acquéreurs à Paris sont de nationalité étrangère
La part des acquéreurs de nationalité étrangère dans la Capitale s’élève à 8,6%. Ils sont particulièrement présents dans le 4e arrondissement (25,1% des acquéreurs), dans le 8e arrondissement (15,4%) et dans le 13e (13,1%).
Les nationalités les plus représentées parmi les acquéreurs parisiens sont les Italiens et les Chinois.

Présentation du marché immobilier au 2e trimestre 2016 par Me Thierry DELESALLE, notaire à Paris

(C) Photo : Fotolia